Home Cultura Cultura Aosta

Bibliothèque régionale Bruno Salvadori d’Aoste

0
CONDIVIDI
Bibliothèque régionale Bruno Salvadori d’Aoste 17 décembre 2022 –13 mai 2023 Ciné-forum, les rencontres sont gratuites 
Bibliothèque régionale Bruno Salvadori d’Aoste 17 décembre 2022 –13 mai 2023 Ciné-forum, les rencontres sont gratuites 

Bibliothèque régionale Bruno Salvadori d’Aoste 17 décembre 2022 –13 mai 2023 Ciné-forum, les rencontres sont gratuites 

Bibliothèque régionale Bruno Salvadori d’Aoste . L’Assessorat des Biens culturels, du Tourisme, des Sports et du Commerce de la Région autonome Vallée d’Aoste annonce que la Bibliothèque régionale Bruno Salvadori, en collaboration avec AIACE Vallée d’Aoste, organise à partir du samedi 17 décembre 2022, à 16 h, dans sa salle de conférences, l’initiative BiblioRencontres – Ciné-forum, pilotée par Gianluca Gallizioli.

« Le festival cinématographique proposé par la Bibliothèque régionale se présente au public comme un voyage cinématographique dans le vaste archipel du cinéma européen contemporain, à la découverte de pays, d’auteurs et de genres différents.

Réalisés au cours des vingt dernières années et nés de regards, de poétiques et de registres différents, les films sélectionnés sont des œuvres stratifiées, qui ont remporté des prix prestigieux et ont attiré l’attention de la critique internationale », souligne l’Assesseur Jean-Pierre Guichardaz.

Précédés d’une introduction et suivis d’une analyse et d’un débat par les membres d’AIACE, les six rendez-vous au programme sont conçus comme autant d’occasions d’encourager la curiosité et la passion pour le septième art, d’instaurer un dialogue collectif autour de l’œuvre cinématographique et de susciter un échange à plusieurs voix, en mesure d’ajouter à la vision une observation critique.

Comme le souligne Gianluca Gallizioli qui, depuis plusieurs années, partage sa passion pour le septième art en organisant des projections publiques et des ciné-forums, « la collaboration entre AIACE VDA et la Bibliothèque régionale naît de l’intention de créer des moments de partage et de divulgation consacrés au septième art, en mettant en valeur le riche catalogue de la vidéothèque. Pour cette première édition du ciné-forum, nous avons choisi des œuvres significatives d’importants auteurs européens contemporains, qui seront projetées en version originale sous-titrée ».

La présidente d’AIACE VDA, Alessia Gasparella, ajoute : « Plusieurs membres d’AIACE VDA sont des passionnés du septième art depuis leur jeunesse, grâce à l’incroyable catalogue de la vidéothèque régionale, où il est encore possible de trouver des œuvres difficilement disponibles ailleurs.

C’était donc tout naturel pour nous de proposer ce festival, que nous sommes heureux de pouvoir organiser en collaboration directe avec la Bibliothèque régionale. Nous souhaitons donner au catalogue de celle-ci la place qu’il mérite, le mettre en valeur et le faire découvrir au plus grand nombre de personnes possible. ».

Dans le but de faire de cette initiative l’algorithme du catalogue de la vidéothèque et avec la volonté de renouer les liens entre les citoyens et l’offre cinématographique proposée par le Système bibliothécaire valdôtain, pour chaque œuvre projetée, nous fournirons aux participants un dépliant présentant la fiche du film, la liste des œuvres du même réalisateur figurant au catalogue et leur conseillant trois films, présentant des similarités avec l’œuvre projetée.

Parallèlement au ciné-forum, une collaboration a été mise en place entre les réseaux sociaux d’AIACE VDA et de la Bibliothèque, en vue d’assurer la promotion des projections.

Calendrier des projections :

Samedi 17 décembre : Le conseguenze dell’amore de Paolo Sorrentino (Italie, 2004, 100 min.)

Le film : Titta Di Girolamo (Toni Servillo) est un homme discret qui vit depuis presque dix ans dans une modeste chambre d’hôtel en Suisse. Ses journées, marquées par une routine atroce, sont bouleversées par Sofia, une jeune serveuse qui travaille au bar de l’hôtel. Cette rencontre amène le protagoniste à s’interroger sur son existence et à faire face aux démons de son passé.

Samedi 21 janvier : Il segreto del suo volto [Phœnix] de Christian Petzold (Allemagne, 2014, 98 min.)

Le film : À la suite d’une intervention chirurgicale de reconstruction faciale, une femme défigurée, ayant survécu à un camp de concentration (Nina Hoss), cherche dans le Berlin dévastée de l’après-guerre le mari qui pourrait l’avoir livrée aux nazis. Ce dernier ne la reconnaît pas mais, s’apercevant de sa ressemblance avec sa femme, qu’il croit morte, l’engage pour jouer le rôle de celle-ci.

Samedi 25 février : Il sospetto [Jagten] de Thomas Vinterberg (Danemark, 2012, 115 min.)

Le film : Dans un petit pays d’Europe du Nord, la vie de Lucas (Mads Mikkelsen), éducateur dans un jardin d’enfants, est bouleversée par une de ses jeunes élèves, qui l’accuse d’avoir abusé d’elle. En dépit du fait que les allégations de la jeune fille ne sont soutenues par aucune preuve, Lucas est marginalisé par la communauté dans laquelle il vit et tout le monde le regarde avec soupçon.

Samedi 25 mars : Miracolo a Le Havre [Le Havre] de Aki Kaurismäki (Finlande, France, Allemagne, 2011, 93 min.)

Le film : Marcel Marx (André Wilms) est un ancien écrivain bohémien qui, après avoir renoncé à ses ambitions littéraires, s’est transféré avec sa femme Arletty dans la ville portuaire du Havre, où il exerce le métier de cireur de chaussures. Un jour, Marcel rencontre Idrissa, un immigré clandestin mineur qui a besoin de son aide pour ne pas se faire arrêter par la police.

Samedi 15 avril : La tartaruga rossa [La Tortue rouge] de Michaël Dudok de Wit (France, Belgique, Japon, 2016, 80 min.)

Le film : Un homme naufragé sur une île déserte peuplée de tortues, de crabes et d’oiseaux, tente désespérément de s’enfuir, jusqu’au jour où la rencontre avec une étrange tortue rouge change sa vie. Un film d’animation magique et hors du temps, qui retrace les grandes étapes de la vie d’un être humain.

Samedi 13 mai : Io, Daniel Blake [I, Daniel Blake] de Ken Loach (Royaume-Uni, France, Belgique, 2016, 100 min.)

Le film : Daniel Blake (Dave Johns), menuisier de 59 ans, est obligé de faire appel à l’aide sociale à la suite d’une grave crise cardiaque. Même si son médecin lui a interdit de travailler, il se trouve, à cause d’incroyables incohérences bureaucratiques, dans la condition absurde de devoir chercher un travail. Au cours d’une de ses visites régulières au centre pour l’emploi, Daniel rencontre Katie, une jeune mère célibataire avec deux jeunes enfants, qui ne réussit pas à trouver du travail. Entre eux naît une amitié spéciale grâce à laquelle ils tentent de s’entraider et de s’encourager mutuellement.

Les rencontres sont gratuites et ouvertes à tous

Renseignements :

Bibliothèque régionale Bruno Salvadori – 2, rue de la Tour du Lépreux, Aoste

Tél. 0165 274802 –  courriel : brao-cultura@regione.vda.it

Source : Assessorat des Biens culturels, du Tourisme, des Sports et du Commerce  – Bureau de Presse Région autonome Vallée d’Aoste

Biblioteca regionale Bruno Salvadori di Aosta

17 dicembre 2022 –13 maggio 2023

Cineforum

L’Assessorato dei Beni culturali, Turismo, Sport e Commercio della Regione autonoma Valle d’Aosta informa che la Biblioteca regionale Bruno Salvadori, in collaborazione con AIACE Valle d’Aosta, organizza a partire da sabato 17 dicembre 2022, alle ore 16, nella propria sala conferenze, l’iniziativa BiblioRencontres – Cineforum, tenuta da Gianluca Gallizioli.

“La rassegna cinematografica proposta dalla Biblioteca regionale vuole proporsi alla cittadinanza come un viaggio cinematografico tra paesi, autori e generi differenti nel vasto arcipelago del cinema europeo contemporaneo. I film selezionati, realizzati nel corso dell’ultimo ventennio, sono opere stratificate, vincitrici di premi prestigiosi e protagoniste della critica internazionale, nate da sguardi, poetiche e registri differenti” sottolinea l’Assessore Jean-Pierre Guichardaz.

Aperti da un’introduzione e chiusi da un’analisi con dibattito a cura dei membri di AIACE, i sei appuntamenti in programma vogliono essere un’occasione per trasmettere curiosità e passione nei confronti della settima arte, per aprire un dialogo collettivo attorno all’opera filmica e per avviare un confronto a più voci che sappia affiancare la visione all’osservazione critica.

Come sottolinea Gianluca Gallizioli, che da diversi anni condivide la sua passione per la settima arte organizzando proiezioni pubbliche e cineforum, “La collaborazione tra Aiace VDA e biblioteca regionale nasce con l’intento di creare dei momenti di condivisione e divulgazione nei confronti della settima arte valorizzando il fornitissimo catalogo della videoteca. Per questa prima edizione del cineforum sono state scelte opere significative di importanti autori europei contemporanei che verranno proiettate in lingua originale sottotitolate.”

Alessia Gasparella, presidente di AIACE VDA, aggiunge: “Molti tra i membri di AIACE VDA si sono appassionati da giovani alla settima arte proprio grazie all’incredibile catalogo della videoteca regionale, dove è ancora possibile trovare dei titoli difficilmente reperibili altrove, ed è stato naturale per noi proporre questa rassegna, che siamo felici di poter organizzare in collaborazione diretta con la biblioteca regionale. Il nostro desiderio è dare il giusto spazio e lustro al loro catalogo e farlo scoprire a più persone possibili.”

Con l’idea di provare a diventare l’algoritmo del catalogo della videoteca e la volontà di rinsaldare il legame tra la cittadinanza e l’offerta cinematografica promossa dal Sistema Bibliotecario valdostano, per ogni titolo presentato ai partecipanti verrà rilasciato un flyer con la scheda del film, l’elenco delle opere dello stesso regista presenti in catalogo e tre consigli di titoli che presentano affinità con l’opera vista.

Parallelamente al Cineforum, è stata stretta una collaborazione social tra i profili di AIACE VDA e della Biblioteca per promuovere le proiezioni.

Il calendario delle proiezioni

Sabato 17 dicembre: Le conseguenze dell’amore di Paolo Sorrentino (Italia, 2004, 100’)

Il film: Titta Di Girolamo (Toni Servillo) è un uomo discreto che vive da quasi un decennio in una modesta stanza d’albergo in Svizzera. Le sue giornate, scandite da una routine atroce, vengono sconvolte da Sofia, giovane cameriera che lavora nel bar dell’albergo. Questo incontro porterà il protagonista a interrogarsi riguardo alla sua esistenza e ad affrontare i demoni del suo passato.

Sabato 21 gennaio: Il segreto del suo volto di Christian Petzold (Germania, 2014, 98’)

Il film: Una donna sfigurata sopravvissuta a un campo di concentramento (Nina Hoss), in seguito a un intervento chirurgico di ricostruzione facciale, cerca nella Berlino devastata del dopoguerra il marito che potrebbe averla tradita ai nazisti. Quest’ultimo non la riconosce ma accorgendosi della somiglianza con la moglie, che lui crede defunta, la ingaggia per interpretare se stessa.

Sabato 25 febbraio: Il sospetto di Thomas Vinterberg (Danimarca, 2012, 115’)

Il film: In un piccolo paese del nord Europa, l’esistenza di Lucas (Mads Mikkelsen), educatore d’asilo nido, viene sconvolta da una delle sue giovani alunne che lo accusa di aver abusato di lei. Nonostante non ci sia alcuna prova a sostegno della tesi della bambina, Lucas viene emarginato dalla comunità in cui vive e visto da tutti con sospetto.

Sabato 25 marzo: Miracolo a Le Havre di Aki Kaurismäki (Finlandia, Francia, Germania, 2011, 93’)

Il film: Marcel Marx (André Wilms) è un ex scrittore bohémien che, dopo aver rinunciato alle sue ambizioni letterarie, si è trasferito assieme alla moglie Arletty nella città portuale di Le Havre dove svolge la professione di lustrascarpe. Un giorno Marcel si imbatte in Idrissa, immigrato clandestino minorenne, che ha bisogno del suo aiuto per nascondersi dalla polizia.

Sabato 15 aprile: La tartaruga rossa di Michaël Dudok de Wit (Francia, Belgio, Giappone, 2016, 80’)

Il film: Un uomo naufragato su un’isola deserta popolata da tartarughe, granchi e uccelli, cerca disperatamente di fuggire, finché un giorno incontra una strana tartaruga rossa che cambierà la sua vita. Un film d’animazione magico e fuori dal tempo attraverso il quale vengono ripercorse le grandi tappe della vita di un essere umano.

Sabato 13 maggio: Io, Daniel Blake di Ken Loach (Regno Unito, Francia, Belgio, 2016, 100’)

Il film: Daniel Blake (Dave Johns), falegname di 59 anni, è costretto a chiedere un sussidio statale in seguito a una grave crisi cardiaca. Nonostante il suo medico gli abbia proibito di lavorare, a causa di incredibili incongruenze burocratiche si trova nell’assurda condizione di dover comunque cercare lavoro. Durante una delle sue visite regolari al centro per l’impiego, Daniel incontra Katie, giovane madre single di due figli piccoli che non riesce a trovare lavoro. I due stringono un legame di amicizia speciale, cercando come possono di aiutarsi e darsi coraggio a vicenda.

Gli incontri sono gratuiti e aperti a tutti

Loading...