Home Consumatori Consumatori Aosta

Restitution des résultats ALCOTRA AdaPT Mont-Blanc

0
CONDIVIDI
Restitution des résultats ALCOTRA AdaPT Mont-Blanc

Plus de 80 personnes ont participé à la Visio Conférence sur le thème des outils que la planification territoriale peut fournir pour faire face aux changements climatiques

L’Assessorat de l’Environnement, des Ressources naturelles et du Corps forestier informe que aujourd’hui, mardi 23 juin 2020, plus de quatre-vingt personnes ont participé, en Visio Conférence, à l’évènement final du projet AdaPT Mont-Blanc. Adaptation de la planification territoriale aux changement climatiques dans l’Espace Mont-Blanc, financé par le programme européen de coopération territoriale Alcotra Italie-France 2014-2020.

Le projet, coordonné par le Département régional de l’Environnement, a mobilisé durant une période de trois années un riche partenariat associant collectivités locales et entités scientifiques, dans l’objectif de développer des mesures d’adaptation aux défis des changements climatiques, dans la perspective de faire évoluer la planification stratégique, tant au niveau communal qu’au niveau régional. Le webinaire a permis aux équipes techniques transfrontalières de présenter l’état des lieux des connaissances sur le réchauffement global, ainsi que l’éventail d’outils mis à disposition pour favoriser la résilience des territoires de montagne.

Les élus de l’Espace Mont-Blanc ont animé la session finale de la Visio Conférence, portant sur les engagements des collectivités régionales et locales sur cette thématique si actuelle. L’Assesseur Albert Chatrian a remarquél’importance de développer des lignes stratégiques, mais déclinées en plans d’actions concrètes, afin de pouvoir mettre en œuvre rapidement des mesures opérationnelles répondant aux besoins du territoire. Rappelant l’importance de la coopération transfrontalière, l’Assesseur a relevé que la crise sanitaire a par ailleurs fait ressortir la grande valeur de l’environnement de montagne. Le maintien de nos territoires non seulement à travers les activités agricoles, mais aussi avec l’entretien régulier des versants, du réseau hydrogéologique et des sentiers, représente un facteur essentiel pour valoriser nos vallées et garantir un correct aménagement. Des nouveaux modèles d’exploitation devront accompagner la démarche.


Loading...

LASCIA UN COMMENTO

Please enter your comment!